FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION: Sternotherus carinatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FICHE D'ELEVAGE ET DESCRIPTION: Sternotherus carinatus

Message par Mels le Lun 28 Mai 2012, 00:31

Sternotherus carinatus (anciennement Kinosternon carinatum)


Notes taxonomiques

Espèce:
Carinatus
Genre:
Sternotherus
Famille:
Kinosternidae
sous-ordre
Cryptodires
Ordre
Testudines

Caractéristiques et description

En latin, carinatum veut dire "caréné", en référence à la forme "en toit" de cette espèce. Cette tortue ne dépasse pas 160mm et se caractérise par une carène vertébrale très prononcée. La dossière peut former un angle à 100 degrés. Il n'y a pas de carènes latérales chez les adultes.

Les écailles vertébrales sont imbriquées et leur partie arrière recouvre bien l'avant de l'écaille suivante. Les marginales sont moyennement dentelées. La dossière est brun clair à orangé, chaque écaille étant bordée d'une ligne fine et noire et ornée de stries sombres qui s'estompent avec l'âge.

Le plastron est moyennement développé et dépourvu d'écailles gulaires. Il ne comporte que 10 plaques, alors que les Kinosternon en possèdent 11. Une charnière peu visible et peu développée se situe entre les pectorales et les abdominales. Les sutures sont recouvertes de bandes cutanées assez larges. La couleur du plastron va du rose à l'orangé chez les jeunes, pour devenir jaune sombre à brun parfois strié de sombre chez les vieux individus. L'encoche anale est très peu marquée.

La peau de la tête est constellée de petits points noirs circulaires noirs. Les mâchoires sont striées de noir. Le bec supérieur est légèrement crochu. Le nez est tubulaire. Les orbites sont noires cerclées de clair. Une paire de barbillons est visible sous le menton. Les pattes sont brun clair, tachées de points noirs. Les griffes sont au nombre de cinq à l'avant et de quatre à l'arrière, et les palmures bien visibles. Seuls les mâles possèdent un ongle corné au bout de la queue et des écailles rugueuses à l'intérieur des cuisses.

Les jeunes présentent trois carènes dorsales, et l'imbrication des écailles vertébrales est plus forte que chez les adultes. Leur coloration est également plus marquée. Ils pèsent environs 4g à la naissance.

Photos d'une éclosion







Photos d'un spécimen juvénile:







Photos d'un mâle:





Photos d'une femelle:






Photo comparative d'un mâle adulte (à gauche) et d'une femelle adulte (à droite) - Photos de C. Lucchi:





Répartition géographique

Aire assez large de le sud des Etats-Unis, du sud-est de l'Oklahoma, l'Arkansas, le Texas, jusqu'au Mississippi.

Biotope et mode de vie

Cette tortue apprécie les rivières à court lent, les marais, les marécages à fond boueux et à végétation aquatique abondante. Elle aime s'insoler longuement sur les berges. Elle est active de mars à novembre, et hiberne au fond de l'eau dans la vase, ou dans des cavités proches de l'eau. En été, elle estive parfois et se tient immobile dans les eaux les plus fraîches. Ses comportements thermorégulateurs, très affinés, sont peut-être dus à la forme particulière de la dossière peut-être moins efficace pour capter le rayonnement solaire. C'est une tortue grégaire et, dans certains sites en Oklahoma, on a rencontré jusqu'à 229 individus à l'hectare. Elle est de nature craintive, plutôt peureuse et ne cherche pas à mordre lorsqu'elle est saisie, ni ne sécrète le musc malodorant dont elle est pourvue.

Alimentation (in natura)

Son régime est omnivore: insectes, crustacés, mollusques, amphibiens, charognes diverses et végétation aquatique. Elle cherche sa nourriture en marchant au fond de l'eau, le cou tendu, comme une espèce terrestre.

En captivité, cette espèce aura tendance à être exclusivement carnivore et ne s'alimentera donc que très rarement de végétaux.

Reproduction

Les femelles sont matures entre 4 et 5 ans. Les parades nuptiales ont lieu au printemps et les pontes d'avril à juin. Deux à quatre oeufs sont pondus, elliptiques, blancs, à la coquille dure et mesurant environ 15mm X 28mm. Deux pontes sont observées chaque année, l'incubation durant de 110 à 120 jours. Les nouveaux nés pèsent environs 4g.

Protection

Les jeunes sont dévorés par les poissons, les serpents et d'autres tortues. L'espère, ainsi que la Sternotherus minor minor, est également très ramassée par les pêcheurs.

Source : Livre : « Toutes les tortues du monde » de F. Bonin, B. Devaux et A. Dupré

Maintenance en captivité

INSTALLATION EN INTERIEUR


Cette espèce peut être maintenue en intérieur, la taille de l'aquarium ne sera jamais inférieure à 80cm de long pour un seul spécimen adulte. La Sternotherus carinatus étant une espèce fort timide, on conseille de commencer par un aquarium plus petit (60cm), et de lui offrir un plus grand espace au fur et à mesure de sa croissance. On placera comme substrat du sable de Loire ou du sable de rivière afin que la tortue puisse s'enterrer. Cette espèce étant plutôt marcheuse, il lui est plus agréable de marcher sur du sable que sur un sol nu. On disposera également bon nombre de cachettes (racines, pots de fleur, plantes, ...) afin qu'elle se sente en sécurité et puisse se cacher quand elle le souhaite.

Sternotherus carinatus, bien qu'étant une tortue aquatique, est une piètre nageuse. On préconise un niveau d'eau de 1,5x la taille de son plastron afin qu'elle puisse respirer en se tenant sur les pattes arrières. On peut éventuellement lui mettre une hauteur d'eau plus importante en veillant à lui mettre plusieurs points d'appuis afin qu'elle puisse aller respirer à la surface sans difficulté.

L'aquaterrarium ne devra pas obligatoirement être équipé d'une plage et de lampes. C'est une tortue qui est presque exclusivement aquatique et qui ne sort que très peu de l'eau. On peut néanmoins lui mettre une plage à disposition ainsi qu'une source UVB d'un indice de 5% ainsi qu'une ampoule chauffante afin d'obtenir une température supérieure de 5° à celle de l'eau.

L'eau devra être maintenue à une température allant de 18° à 24°. Cette espèce ne nécessite pas de thermoplongeur si l'aquarium se trouve dans une pièce chauffée.

Exemples d'installations de Sternotherus carinatus:






INSTALLATION EN EXTERIEUR

Certaines tortues d'eau peuvent vivre en bassin a l'année en fonction de la profondeur du bassin en France, on dit qu'il faut 80 cm minimum dans le sud de la France contre 100 cm dans le nord.

Sinon d'autres tortues d'eau ou palustres peuvent être installées dans un "étang" dans le jardin de juin a août. Le bassin devant avoir un volume minimum de 300 L.

Les bacs préformés

Pour les bassins de cette taille et jusqu'à 500/1000L, il est recommandé d'utiliser des bacs rigide préfabriqués en matière plastique (PVC et/ou résine de verre). ils sont relativement économiques et, bien qu'il faille les entretenir en permanence, ils sont facile à gérer.

Pour installer ce genre de bassin, il faut choisir un emplacement et le délimité avec des piquets puis creuser. Ensuite, vous éliminerez les éventuels cailloux et autres racines. puis recouvrez le fond d'une couche de sable.

Il ne vous reste plus qu'à déposer le bac, ensuite vous placerez des pierres plates sur les bords pour stabiliser le bassin.

Votre mare artificielle est prête.

Dans le fond, disposez un fond de terre, puis une pompe électrique combiné a une filtration mécanique et biologique.

Pour le retour de l'eau, il est préférable de faire une petite cascade afin d'oxygéner l'eau.

Les bâches

Les bâches, elles présentent deux avantages. Le premier étant le faite d'avoir une conception plus libre (pour la forme), puis plus adapté pour les bassins avec une grande population de tortues.

Pour sa conception, il faudra creuser une zone de 3m2 au moins en la délimitant avec de petits piquets. Il faut prévoir trois zones concentriques, inclinées graduellement vers le centre. Un minimum de 60 cm est exigé, et 1 mètre pour que les tortues puissent selon leur espèces rester dans le bassin à l'année. De plus, cela évitera à l'eau de trop chauffée l'été, et limité la prolifération trop rapide des algues filamenteuses.

Après avoir enlevé les piquets et avoir fait le trou comme indiqué, enlever et couper, tout ce qui pourrait couper, ou déchirer la bâche, (roche, racine, ....) ensuite, on déposera une couche de 5 à 10 cm de sable sur toute la surface du trou.

Maintenant, étalez la bâche méticuleusement en évitant les trop gros plis, la bâche sera d'une épaisseur de 4 à 12 mm selon les dimensions du bassin souhaité, celle ci doit déborder d'au moins 20 cm sur les berges.

Après avoir bien pressé la bâche , fixez-la sur le bord avec des pierres plates ou autres matériaux lourd.

On déposera dans le fond du bassin, une couche de terre, pour former un peu de vase, puis il ne suffit plus qu'à remplir votre bassin, d'eau. La filtration est la même que pour les bacs préformés, mais dans des plans d'eau assez grand, on pourra, également trouver un équilibre grâce à l'introduction de plantes, de petits escargots, de vers et de poissons.

La clôture

Enfin le plan d'eau, préformé ou bâche, devra être entouré d'une clôture, une palissade en bois fera très bien l'affaire, celle ci devra sortir du double de la taille de la tortue à l'age adulte, puis enterré sur au moins 20 cm pour éviter les évasions.

Source : livre « Elever les tortues aquatiques »

Exemple de bassin pour Sternotherus carinatus (Bassin de Grand Mère):







Alimentation

Résumé


Poissons d'eau douce, viande de poulet ou dinde, crevettes fraiches,...
os de seiche en permanence dans l'aquarium, puis tous les 10 jours donné du foie de volailles ou de boeuf, riche en vitamine A.

Exemple d'un menu

lundi : poisson
mardi : crevettes
mercredi : viande de volailles
jeudi : poisson
vendredi : escargot et ver
samedi : poisson (ou foie)
dimanche : jeun

le nombre de jour de jeun dépendra de l'age et taille de la tortue.

la quantité donnée correspondra au volume de la tête de la tortue.

Poissons

Ablette
Anguilles
La tanche
La truite
Le corégone
Chair de saumon
Doré jaune /cendrée
La lotte
Brochet
Brème
Gardon
Omble de rivière
Rotengle


à privilégier les poissons d'eau douce, même si on peut donner des poissons de mer, mais de mer froide, et maigre. un poisson se donne soit entier si assez petit, soit avec la peau, arêtes, et même foie, etc ....

Mollusques aquatiques

Viviparus contectus
Bithynia tentaculata
Physa acuta
Aplexa hypnorum
Lymnaea stagnalis
Radix auricularia
Stagnicola palustris
Radix peregra
Planorbarius corneus
Planorbis planorbis
Anisus vortex
Oxyloma elegans

Mollusques terrestres

Limaces (attention cela salit l'eau)
Escargots (coquilles riches en calcium)

Aliments carnés pour les adultes

Poulet, dinde crue

puis plus rarement environ tous les 10/15 jours

Foie de veau
Foie de bœuf
Foie de poulet
Cœur de bœuf

Aliment très complet

Souriceaux nouveaux nés (de 3 jours)

A bannir

Shit Crevettes séchées**
Shit Jambon
Shit Eperlans*
Shit Sardines*
Shit Aloses*
Shit Carpes*
Shit Harengs*
Shit Chabots*
Shit Poissons chats*
Shit Poissons rouges*

* ces poissons contiennent de l'antivitamine B

** les crevettes sèches ne peuvent pas constituer un repas complet : elles n'ont aucune valeur nutritive puis elles sont trop riche en phosphore et pas assez en calcium , de plus elles sont porteuses de parasites!

Aucun aliment ne doit être séché, cuit ou gras


Fiche faite a partir de livres et page perso de Jacques Prestreau. http://pagesperso-orange.fr/jacques.prestreau/tortues/pdf/08_alimentation_des_tortues_aquatiques.pdf

Législation

Sa détention n'est soumise à aucune autorisation spécifique en France.
avatar
Mels
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 5914
Age : 87
Localisation : Belgique
Espèces de tortues élevées : Tortues aquatiques
Date d'inscription : 04/02/2011

http://melsofficiel.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum